Groupe
Speleo
Spiteurs
Fous
Se Connecter
Accueil > Karst

Le Karst jurassien

Certains lecteurs se demandent peut-être ce que désigne ce mot étrange :

Mais qu'est-ce-donc que le karst ?

Il s'agit tout simplement de notre terrain de jeu. Les footeux ont un stade, les tennismen un court, les nageurs une piscine, les alpinistes une montagne ; et bien les spéléologues ont un karst.


La vallée de la Loue depuis Ornans

 

En effet, une région karstique se distingue par la présence de grottes, gouffres, pertes et de puissantes sources (émergence).

Mais pourquoi ?

Une roche, le calcaire (Le sous sol jurassien est constitué principalement par cette roche.) et de l'eau (Le Jura n'en manque pas !) qui a la capacité de dissoudre ce calcaire.

 

 

 

 


La source de la Loue

L'alchimie entre ces deux éléments est à l'origine de la formation des cavités souterraines.

Le paysage karstique se caractérise par de vastes plateaux où l'on ne rencontre pratiquement aucun écoulement d'eau mais des formes typiques du karst : des sortes de cuvette appelés dolines, des champs de pierre sculptés par l'eau : les lapiez ...

Ces plateaux sont entaillés par de profondes gorges. Au fond, coulent les rivières dont les eaux sont issues des sources; les bords sont souvent constitués de falaises quasi-verticale. On y rencontre parfois, d'esthétiques cascades.

Tout ceci est le résultat de l'érosion de la roche par les eaux de pluie.

 

 

 


Les gorges du Doubs

 

Nous traiterons donc dans ces pages, les aspects naturalistes et un peu scientifiques de notre discipline. Nous nous préoccuperons principalement de "notre karst" : le karst du Jura.

Ce site : Karst et érosion karstique (entre autres) donne des informations plus précices sur la définition d'un karst.

 

 

 

 

 

 


Nous contacter

Copyright © 2007-2017 Groupe Spéléologique des Spiteurs Fous