Groupe
Speleo
Spiteurs
Fous
Se Connecter
Accueil > Club > Historique

Historique du club des Spiteurs Fous


Article Est Républicain

Ce club a vu le jour en 1986 d'un reste des membres de l'ancien club du Magma et de nouveaux spéléos motivés par l'exploration du monde souterrain.

Les activités d'exploration et de prospection sont particulièrement développées. Le plateau d'Alaise-Saraz, peu étudié jusqu'à présent, est parcouru de long en large. Tout ce travail est bientôt récompensé par la découverte de la grotte du Folaven et son puits de près de 90m inhabituel pour la région mais également de la perte Lescafette.

Conjointement, quelques membres continuent l'exploration des siphons de la région ou d'ailleurs (exploration en plongée du réseau de Maras en Grèce). Plusieurs colorations sont également réalisées. Celles-ci permettent de mieux comprendre les circulations d'eau souterraines.

Ce dynamisme conduit à la publication de deux bulletins : les Fruits de la Passion. Le premier en 1988 puis le second en 1990.

Les travaux de désobstruction continuent et permettent la découverte de cavités importantes : la grotte du Sachon, le gouffre des Bergers,et surtout l'Aven de l'Avoir Trouvé et le Folavoir (ou perte des Ravières).

L'important travail de prospection permet de contribuer à l'élaboration de l'Inventaire Spéléologique du Doubs.

On peut noter que le club possède un nombre important de diplômés (initiateurs, moniteurs, et brevet d'état) qui s'investissent dans la formation et les secours.


Canyon de l'Isalo à Madagascar

 

Après près de dix ans d'existence, l'activité d'exploration s'essouffle peu à peu. Les membres fondateurs sortent de moins en moins. L'essentiel des sorties concerne la visite de cavités classiques en Franche-Conté et ailleurs. Plusieurs camps sont organisés dans le sud de la France. Parallèlement, une nouvelle activité se développe rapidement : la descente de canyons. De nombreuses gorges sont visitées en France, en Europe mais également sur l'ile de la Réunion et de Madagascar.

 

 

 


Désob au Folavoir

 

 

Le club, qui ne compte plus beaucoup de membres actifs en cet fin de 20ième siècle, va petit à petit recruter des "jeunes". Les sorties interclub se développent. L'activité de désobstruction et de prospection reprend alors une importance croissante.

 

 

 

 

En 2004-2005, le club se dote de matériel de désobstruction efficace. Les résultats arrivent rapidement avec principalement l'exploration du gouffre de la découverte, de la perte du moulin et de la grotte du crucifix. Plus de 2km de nouvelles galeries sont topographiées au cours de l'hiver 2006-2007.

 

 


Nous contacter

Copyright © 2007-2017 Groupe Spéléologique des Spiteurs Fous